TEREZA ZONK

http://www.terezazonk.com/

Tereza a une enfance heureuse à Paris et en Bourgogne, c’est d’ailleurs pendant ses nombreux séjours là-bas dans la maison de ses grands-parents qu’elle se découvre une passion pour les chevaux et les promenades en pleine nature avec Tornado son cheval fétiche qu’elle seule pouvait monter.
C’est vers les 20 ans que Tereza rencontre au détour d’une rue parisienne son mentor et futur mari, il l’a propulsera sur la scène rock. Pendant de nombreuses années, elle sillonne les routes de France et d’Europe avec son groupe pour son plus grand bonheur, alternant les voyages en tour-bus et en avion.
C’est à cette époque que Tereza reprend secrètement ses études pour devenir pilote et pouvoir un jour passer le mur du son, tout un symbole pour cette rockeuse amoureuse de la vitesse. Le décès prématuré de son compagnon annonce la fin du groupe, impossible pour elle de continuer. Elle va réussir les tests et obtenir le diplôme qui va lui permettre de rentrer dans une unité ultra secrète de l’aviation. Pendant deux années, elle disparaît des radars, personne ne peut dire à ce jours ce qu’elle a fait. Peut-être est-ce le nom de son cher cheval aujourd’hui disparu lui aussi et le fait de savoir que la vie peut s’arrêter d’un coup qui ont donné à Tereza ce goût pour la vitesse et une furieuse fureur de vivre à 200%. Aujourd’hui, après la disparition de son « escroceur » comme elle aimait à appeler son mari et celle de son cher Tornado, elle s’est retirée à la campagne pour retrouver le calme mais surtout se retrouver après toutes ses folles années et commencer une nouvelle vie. Elle a appris à regarder les avions passer dans le ciel et même si il lui reste un brin de nostalgie, elle ne regrette pas d’avoir tout arrêté pour commencer quelque chose de nouveau, de plus serein de plus en lien avec la terre, quoiqu’il en soit, elle sera toujours et à jamais une grande joueuse et rêveuse.
Aujourd’hui Tereza Zonk se consacre à la photo, au Masquillage, à ses Freaky dolls et ses Freaky boxes et à la création de spectacles.
Les Freaky Dolĺ´s dans le placard sous l'escalier.
Un cabinet de curiosité où se retrouve les vestiges d'une enfancephoto 2 lointaine.

photo 1



 

Born to be a live
Quand les bornes incendie se transforment en lutin des rues, camouflés et joueurs toujours
là pour protéger les hommes.

photo 5photo 3 photo 1

 

Comments are closed.