Jean Jacques TAHRAOUI

SCULPTURES

« Je vis en Seine et Marne depuis une vingtaine d’années. C’est une terre argileuse qui retient l’eau et favorise la pousse de l’osier. Autrefois, avant l’ère du plastique et des matériaux de synthèse, la région nourrissait osiéristes et vanniers.

J’aime travailler cette fibre végétale avec son écorce, ses odeurs et ses changements de couleurs dus au temps. Je coupe la tige sur pied et l’utilise de suite pour un tressage brut.

Avec des fers à béton que je soude, je façonne des armatures que j’habille avec l’osier. Ces volumes au maillage aéré accueillent des masques de pulpe de papier mâché.

L’ensemble, assez léger, peut être suspendu et tournoyer au gré des vents et de la lumière.

Mon projet: utiliser ces compositions avec des masques de personnages des frères Grimm pour conter des histoires aux enfants. »

 

 

 

Comments are closed.