Laboratoire d’écriture / Philippe DORIN

LA PART MANQUANTE

Laboratoire d’écriture

avec Philippe DORIN, auteur

Ph DorinPhilippe Dorin est né en 1956 et vit à Paris. Il est l’auteur de nombreuses pièces de théâtre destinées aux enfants et régulièrement jouées sur les scènes françaises et d’ailleurs. Depuis 1997, il codirige, avec Sylviane Fortuny, la compagnie « pour ainsi dire ». Ensemble, ils créent une dizaine de spectacles dont L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains pour lequel ils obtiennent en 2008 le Molière du spectacle jeune public.

En dehors de l’écriture de ses pièces, il aime proposer d’autres formes de rencontres avec le public où il questionne sa fonction d’écrivain : des ateliers d’archéologie poétique ou de géographie imaginaire à partir de feuilles de papier pelure, d’encre bleue et de petits cailloux blancs.

C’est toutes ces facettes de son écriture que Philippe Dorin propose de faire découvrir aux stagiaires.

D’abord à partir de trois de ces textes

En attendant le Petit Poucet **

Dans ma maison de papier j’ai des poèmes sur le feu **

Ilsse marièrent et eurent beaucoup **

« Même si la plupart sont publiées, j’ai toujours considéré mes pièces comme des manuscrits en mouvement, des textes à géométrie variable. Leur aspect fragmentaire laisse toujours des impressions de creux, de parties manquantes, de textes inachevés. Elles peuvent tout à fait servir de matériau à un stage d’écriture. En les démontant, en les recomposant de manière différente, en leur ajoutant des pièces neuves, ce sera une façon de les remettre en mouvement, une façon de les revisiter. »

Ensuite, à partir de ses outils d’écrivain, papier pelure, encre bleue et petits cailloux blancs, une découverte de ce « travail d’archéologie poétique » en relation avec les trois pièces proposées qui pourraient servir d’éléments scénographiques ou de prolongements aux restitutions par les stagiaires comédiens , conduits par Claire Simard, metteuse en scène :

« écriture caillou » pour « En attendant le Petit Poucet »

« fenêtres de papier » pour « Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu »

« verres en papier » pour « Ils se marièrent et eurent beaucoup »

« Le monde n’existe pas. C’est à nous de l’inventer.

A chaque pas que nous faisons, le monde s’agrandit. » Philippe Dorin

 http://compagniepourainsidire.org/

 

12 participants amateurs et professionnels

*300 euros avec logement sans les repas

** chaque stagiaire devra avoir lu ces trois textes avant le début du stage.

plus d’informations contacter : lerabot@orange.fr

 

Pour s’inscrire …..cliquez ! fiche d’inscription

Comments are closed.