Théâtre d’objets / Christian CARRIGNON et Katy DEVILLE

THEATRE D’OBJETS

Découvrir surtout

Christian Carrignon, Katy Deville Cie Théâtre de cuisine

CarrignonChristian Carrignon, co-directeur du Théâtre de Cuisine avec Katy Deville.

CC, les mêmes initiales que Christophe Colomb et gaucher comme lui. C’est-à-dire toujours ailleurs, prêt aux grandes aventures, dans la Lune si l’on veut…

En 68, Christian a 20 ans en fac d’Histoire-Géo. L’histoire, c’est un peu le temps, la géo, un peu l’espace. Il trouve sa voie : le théâtre, où l’espace et le temps se laissent «mentir» docilement.

Il se forme sur le plateau au Théâtre de la Mama à Paris, au Théâtre de la Clairière, frôle Grotowski… Puis intègre la Cie de l’Echelle pour donner vie aux marionnettes. Et bien sûr CC se met à côté du castelet, et le fait tomber d’un coup de pied.

Le théâtre d’objet a quelque chose à voir avec les marionnettes, mais il est un peu contre aussi.

Aujourd’hui, 30 spectacles balisent le chemin de la compagnie, des spectacles qui fouillent dans les arts plastiques et le montage cinéma. Certains de ces spectacles sont des repères secrets, sept petits cailloux blancs : Catalogue de Voyage, Opération Jules Verne, Mémoire de Mammouth, Shakespeare-Perrault, La répétition : une Odyssée, Une veillée singulière et Théâtre d’objet : mode d’emploi.

CC signe également des mises en scènes extérieures à la compagnie pour Anima Théâtre, Cie Avant la fin… Et il mène des stages avec des professionnels sur la métaphorisation de l’objet en scène ou intervient lors de conférences sur le Théâtre d’objet.

 

L’objet quotidien manufacturé, pas transformé est une boîte qui contient de la mémoire. C’est un théâtre de l’intime, et aussi un théâtre épique : le petit parle du grand.

Avec ses objets reconnaissables par tous, le théâtre d’objet unifie la scène et la salle en un seul lieu : le lieu du racontage.

C’est confortable, complice et drôle et parfois pas.

Le théâtre d’objet a des ancêtres: le cinéma, les surréalistes, Queneau, Perec, tous les collages…

L’infra-ordinaire dit de nous ce que l’Histoire ne dit pas.

Nous explorerons le plan large et le plan serré du cinéma dans le théâtre d’objet.

L’évidence du hasard qui ne fait que révéler l’intime du comédien, de la comédienne.

La métaphore, la métonymie, et toutes ces régalades réservées à la poésie écrite.

La distance du conteur, l’air de ne pas y toucher, qui fait jaillir le tragique sous l’insignifiant. Le théâtre d’objet peut être épique.

Et la question derrière tout cela, qu’il faudra toujours se poser : L’objet représente-t-il ou signifie-t-il ?

 

Le Théâtre de cuisine

Katy Deville et Christian Carrignon fondent le Théâtre de Cuisine en 1979. Depuis, ils explorent le théâtre d’objet et ouvrent des brèches dans le réel. L’envahissement des objets trouve un exutoire au théâtre !

Ensemble, ils revisitent l’Histoire, ses mythes et ses légendes, convoquent Jules Verne, Christophe Colomb, Barbe Bleue, la petite fille aux allumettes ou Macbeth. Ils bricolent à partir d’objets manufacturés et reconnaissables par tous des hypothèses de vie.

Le Théâtre de Cuisine puise sans complexe dans le cinéma, les arts plastiques, la danse, le théâtre, les marionnettes.

Avec le théâtre d’objet, la compagnie a bâti un langage scénique avec sa logique et sa grammaire, ses conjugaisons d’objets, de mots ou de mouvements chorégraphiques.

Dédiés à tous les publics, trente spectacles font aujourd’hui partie du répertoire du Théâtre de Cuisine. Largement diffusés en France et à l’étranger, ces spectacles sont autant d’envies de prouver que nous pouvons imaginer le monde. Une dizaine de spectacles sont actuellement en tournée : je serai Macbeth, Duo Dodu, … ce ventre-là… auxquels s’ajoutent des petites formes : Nos identités et Théâtre d‘objet : mode d’emploi, et les deux spectacles fondateurs : Le petit Théâtre de Cuisine et Vingt minutes sous les mers. Sans oublier l’étonnant Musée d’Objets Ordinaires, projet participatif déjà réalisé dans plusieurs villes. Katy Deville et Christian Carrignon consacrent également une large part de leur travail à la transmission en proposant régulièrement des stages et laboratoires destinés aux professionnels.

http://www.theatredecuisine.com/

 Inscription

Lettre de motivation à adresser à Katy Deville – Théâtre de cuisine : thcuisine@free.fr

Une petit immersion dans le théâtre d’objet et sa théorie est nécessaire avant de plonger dans la pratique. Nous vous demandons de lire un texte de présentation, deux articles et de visionner une conférence que vous trouverez sur notre site :

texte de présentation: http://www.theatredecuisine.com/theatre-dobjet/presentation

article AGÔN. Revue des arts de la scène – dossier n° 4 L’objet http://www.theatredecuisine.com/theatre-dobjet/les-articles

article PUCK n°17. La marionnette et les autres arts: http://www.theatredecuisine.com/theatre-dobjet/les-articles

Le théâtre d’objet : théâtre de mémoire http://www.theatredecuisine.com/theatre-dobjet/les-ecrits

Regarder la captation de la conférence: http://www.theatredecuisine.com/theatre-dobjet/les-ecrits

 

 

*300 euros avec logement sans les repas

plus d’informations contacter : lerabot@orange.fr

Pour s’inscrire …..cliquez ! fiche d’inscription

Comments are closed.